Formes de combats

Bonjour!

Bienvenue sur le forum de la FYU , n'hésitez pas à rejoindre notre forum pour participer activement à l'évolution de nos projets.

Créer un compte
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Fondateur FYU
Membre du personnel
Inscrit
14 Octobre 2018
Messages
1 565
Formes de Combats :

En fonction de votre personnalité, de vos compétences et de votre état d’esprit, vous pourrez devenir Maître d’un ou plusieurs Styles et ainsi évoluer vers votre propre voie…
En effet il existe plusieurs techniques de combat classifiés, à savoir les
Formes Primordiales/Secondaires/Tertiaires/Quaternaires”.

KgHMCFhf6jnFYW6VKFtPoaoUuS00FqOT68YE7-uDWK9MorqbUK7C1TgDJD8sdEaJz4EshQ99rhxMBoHTnbAVJrAsn4QCkrtsQtyazL5aEd8sazNJBkShyjvenHa4vcCUYSX-WYoY2RkS3rO2Ombk8weG4w=s2048

࿇ ══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇══════⊹⊱❖⊰⊹══════࿇══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇

Forme 0 :


Voici la première forme que tout Jedi apprend avant la Forme I et est celle qui est la plus utilisée par tout Jedi.
Il s’agit de l’art oratoire, donc de toujours privilégier la parole et la diplomatie avant même de dégainer son
Sabre Laser qui ne doit être utilisé qu’en cas d’extrême nécessité.




࿇ ══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇══════⊹⊱❖⊰⊹══════࿇══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇
Formes Primordiales :
Les cinq formes primordiales constituent les fondements du maniement du sabre laser, au sens qu'elles sont les plus anciennes et les plus polyvalentes dans leur domaine propre, chacune possédant sa propre histoire et ses spécificités.

࿇ ══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇══════⊹⊱❖⊰⊹══════࿇══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇


Forme I : Shii-Cho


Enseignée à tous les Débutants dès la première année, elle permet l’apprentissage des bases.
Cette forme fut créée par les Maîtres Jedi dans l’ancien temps avec pour inspiration : “Les anciennes techniques d’affrontement à l’arme blanche”.
En reprenant en partie les bases d'attaque, de blocage et du ciblage de points précis du corps.
Forme assez brute mais efficace.



Forme II : Makashi ou Forme d’Opposition

Son apprentissage nécessite la connaissance des techniques de la Première Forme, et de la Cinquième Forme, un an d'entraînement pour les bases, et jusqu'à dix ou onze années d'entraînement pour une maîtrise quasi parfaite. Les mouvements doivent se faire sans hésitation de façon à anticiper tout mouvement.

Sa création a eu lieu lors des premières guerres entre Jedi et Sith, La Shii Cho était la seule utilisée et enseignée.
La Makashi fut donc inventée pour surpasser les manieurs de la Shii Cho, qui était la seule forme pratiquée à l’époque.

La Forme 2 porte sur la maîtrise du sabre à son plus haut niveau, le principe consiste à porter des attaques puissantes et à se défendre en un minimum d’effort, ce qui fait des utilisateurs de cette forme des représentations de l’élégance même.
En pratiquant cette forme, l’individu développe une attaque puissante et une forte protection.



Forme III : Soresu ou Forme de Protection

3em des Formes de Combats primordial, elle a été créée suite au développement massif des Blasters dans la Galaxie, elle permet une Protection Maximum face aux tirs de Blasters.
C'est une forme qui demande une concentration totale, ainsi qu’une bonne connexion avec la Force.
Elle est considérée comme une Forme Passive, la Soresu permet grâce à des mouvements rapides et précis de neutraliser, tuer ou intimider son adversaire.

L'utilisateur du Soresu utilise des attaques et des parades très rapides en réponse au blaster.
Au fil des siècles, la Soresu est maintenant considérée comme une représentation de la défense et de la non-agressivité.



Forme IV : Ataru ou Forme de Vélocité

L'Ataru est la quatrième des Formes primordiales.
Son apprentissage nécessite la maîtrise des techniques de la Forme 1, environ un an pour les bases, la maîtrise totale de cette forme nécessite une connexion totale avec la force.
Certainement la plus acrobatique et épuisante physiquement, En effet l'Ataru exploite au maximum les aptitudes de l'utilisateur, notamment sa capacité à courir, sauter, tournoyer tout en attaquant.

Cette Forme offre des combats aux mouvements extrêmement rapides et ingénieux.



Forme V : Djem So ou Forme de persévérance

Pour satisfaire le besoin de puissance de certains Jedi, la Forme 5 fut créée.
La Djem So fut développée par des Jedi qui trouvaient la Forme 4 trop passive.

Il existe deux variantes de cette forme, le Shien et le Djem So, on utilise les deux variantes dans certaines situations.

La Variation Shien exploite au maximum les mouvements d'attaque d'un sabre-laser, notamment pour passer du blocage d'un Tir de blaster à son renvoi vers l'ennemi.

La Variation Djem So est faite pour le duel, elle est plus agressive et c'est l'une des seules formes qui oblige les manieurs à tenir leurs sabres à deux mains.
Cette forme offre un certain sentiment de domination, cette envie de puissance et de pouvoir lui donne un aspect dangereux et obscur.





࿇ ══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇══════⊹⊱❖⊰⊹══════࿇══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇
Formes secondaires :
Les Formes secondaires sont plus complexes et plus délicates que les Formes Primordiales (mais cela ne signifie pas que ces dernières sont moins abouties). Ce sont des styles ayant une grande composition, soit spécialisés dans un domaine précis, soit différenciés des Formes précédentes par des caractéristiques qui leur sont propres.
࿇ ══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇══════⊹⊱❖⊰⊹══════࿇══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇


Forme VI : Niman ou Forme de Diplomatie


La Niman est la Forme 6, c'est une combinaison des formes précédente, les bases du Shii Cho, la rapidité de la Makashi, la défense du Soresu, la mobilité de l’Ataru et la puissance du Djem So, les plus grands points forts des Formes Primordiales.

Cette forme ne présente pas de réelles faiblesses mais ne donne pas un réel avantage dans un secteur ou un autre précis. La Niman donne une plus grande aisance dans les combats courts, mais son manque de spécialisation et d'originalité peut l'affaiblir dans un long combat. Les pratiquants de cette forme sont des combattants complets, mais pas exceptionnels, et utilisent le mélange des autres formes pour surprendre l’adversaire. La Niman ne convient pas à une confrontation prolongée.



Forme VII : Juyo ou Forme de Suprématie

La Juyo est la forme de sabre la plus débattue. Mélange de contrôle de soi en apparence et d’une expression de rage dans le maniement du sabre, transformant l’arme en un tourbillon de coups directs, fulgurants et imprévisibles.

Cette forme repose sur des feintes, trompant l’adversaire afin de déjouer sa défense, et d’y enchaîner une série de frappes jusqu’à ce que l'attaque arrive à son but. C’est une forme exigeante physiquement, mentalement et techniquement, nécessitant une connaissance de soi accrue pour éviter de s'emballer, et de s'impatienter lors de son exécution.



Forme VIII : Sokan ou Forme de Mobilité

Cette Forme aux origines anciennes fut une adaptation de l'Ataru par les Humains, qui n'avaient à l'époque, pas les capacités physiques pour utiliser entièrement la Forme IV. Quand l'Ataru fut adapté pour être enseigné comme une Forme Primordiale, la Forme VIII tomba dans l'abandon, mais sa philosophie et sa pratique ont perduré, prouvant qu'elle pouvait rester parmi les Formes enseignées et pratiquées.

"Mobilité, évasion, analyse du combat, en sont les points principaux."

La Forme VIII est un aboutissement de la Forme IV. Moins agressive, plus lente et plus mobile, de plus grande amplitude et plus puissante. En pratique, les bases de la Forme VIII associent des attaques des Formes I et IV, reposant sur des techniques de mobilité de l'Ataru et des attaques de Shii Cho. Aussi bien défensif qu'offensif, le Sokan se fonde sur la vélocité des mouvements, l'évasion, la précision des attaques. Le sabre est très mobile, les efforts à fournir sont importants, le combattant se déplace beaucoup, mais porte peu de coups. Il ne s'agit pas d'enchainer l'adversaire sous une rafale de coups rapides, comme dans la Forme IV, mais de l'épuiser et de le placer en position de faiblesse, gagner au temps. Ce style utilise au maximum l'environnement pour effectuer des sauts, des feintes et autres évasions, jusqu'à être sûr de vaincre au bon moment.



Forme IX : Shien So ou Forme de Précision

Le Shien So ou Shien, est une variante créée en parallèle à la Forme V. La différence tient surtout dans le fait que la Forme IX n'a pas pour philosophie l'attaque active, mais plutôt la volonté de laisser l'adversaire courir à sa perte.

Ce style, est comme la Djem So, essentiellement offensif, mais avec pour but de vaincre avec le minimum d'engagement physique. Le sabre se tient pointé vers l'adversaire, les postures sont tendues et l'attitude est à la fois patiente et menaçante : le Shien So est d'abord destiné à faire hésiter l'adversaire, si celui-ci attaque malgré tout, la Forme IX à pour but d'effectuer le moins d'attaques possibles, mais précises et efficaces, qu'il est quasiment impossible de parer et qui assurent la victoire en un instant.

Le Shien So intègre également des enchaînements très complexes, acrobatiques et fulgurants, qui ont pour objectif de vaincre en un seul coup. Il s'agit de saisir rapidement la position de faiblesse et le moment opportun pour frapper, contrairement au Djem So qui cherche à briser les défenses, le Shien So les contourne de manière imprévisible.





࿇ ══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇══════⊹⊱❖⊰⊹══════࿇══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇
Formes tertiaires :
Les Formes tertiaires sont des styles de combats spécifiques au maniement de deux Sabres Laser ou du double Sabre Laser. Elles sont associées à des techniques des Formes Primordiales, ou Secondaires, pour constituer un style de combat complet.
࿇ ══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇══════⊹⊱❖⊰⊹══════࿇══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇


Forme X : Jar’Kai


Le Jar'Kai est une des deux Formes tertiaires. Son apprentissage nécessite la connaissance des principales techniques de la Forme I ; il dure environ deux ans pour les bases, et jusqu'à dix ou douze années d'entraînement pour un style abouti, selon les techniques combinées.

La Forme Jar'Kai est une forme de combats qui utilise deux lames, il s'agit d'une forme dangereuse, qui demande une bonne coordination. Elle mise sur la complexité, la polyvalence, l'imprévisibilité, et le nombre de coups rapides pour vaincre l'ennemi. L’apprentissage et l’amélioration du maniement de la Jar'Kai n’a pas de limite.

Inventée par les Épéistes de Yovshin d’Atrésia, et reprise par la Légion de Lettow, durant le Premier Grand Schisme. A cette époque, afin d’entraîner les combattants à manier la Jar’Kai, l'Ataru était enseignée comme un excellent entrainement à la Jar'Kai. Le nom "Jar'Kai" viens de la ville de Jar'Kai'Num de la planète "Atrésia", de l'Empire Astrasien.

A la base la Jar'Kai s'appelais Niman, elle a était prise et nommée comme cela pars les Légions de Lettow en l'honneur des dieux Kashi, et elle était plus dangereuse que sécurisé. La Légions de Lettow ne voyait pas vraiment le danger qu'elle représentais, à la base la "Niman" n'était pas une forme de combat à part entière, c'était comme ça que l'on nommé une technique de combat utilisant deux Sabres. Ce n'est qu'après qu'elle pris le nom "Jar'Kai" et devint au fil des années la Forme X et qu'elle devient aussi de plus en plus sécurisé, afin que l'utilisateur ne se mette pas en danger.



Forme XI : Zez’Kai

La Zez'Kai est une des deux Formes tertiaires. Son apprentissage nécessite la connaissance des principales techniques de la Forme I ; il dure environ deux ans pour les bases, et jusqu'à dix ou douze années d'entraînement pour un style abouti, selon les techniques combinées.

La Forme XI n'est pas réellement affaiblissante, elle a utilise un style véritablement abouti dans le maniement du double sabre, il est nécessaire d'utiliser la Zez'Kai avec une des Formes Primordiales ou secondaires.

La Forme XI regroupe l'ensemble des techniques de maniement du double Sabre Laser, il s'agit d'une Forme dangereuse car elle nécessite une excellente coordination, sans quoi l'utilisateur risquerait de se blesser avec l'une des deux lames du sabre. La Zez'Kai est un style complexe, peut-être moins polyvalent que la Forme X, mais plus physique et plus puissant.





࿇ ══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇══════⊹⊱❖⊰⊹══════࿇══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇
Formes quaternaires :
Ce groupe rassemble une forme assez particulières puisqu'elle repose sur l'utilisation combinée de techniques de maniement du Sabre et de pouvoirs de la Force.

࿇ ══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇══════⊹⊱❖⊰⊹══════࿇══━━━━✥◈✥━━━━══ ࿇


Forme XII : Tràkata


Forme combinée de sabre et de pouvoirs La Tràkata est la seule véritable Forme quaternaire et représente une Forme de maniement du sabre à part entière, bien qu'elle soit souvent combinée à une autre Forme pour gagner en spécificité. Son apprentissage nécessite la connaissance et l'utilisation d'au moins une autre Forme, secondaire ou tertiaire ; il dure environ deux ans pour les bases, et n'a en théorie pas de fin.

Cette Forme ancienne fut peaufiné par des Maîtres Jedi qui utilisaient beaucoup les pouvoirs physiques en combat et ne voulaient pas pratiquer le Sabre de manière trop agressive.

La Tràkata est un style particulier qui vise à associer des techniques de maniement du sabre à l'utilisation de pouvoirs de la Force, essentiellement préhensifs, et qui comprend les techniques destinées à bloquer les pouvoirs Sith en duel. La Tràkata permet aussi de faire intervenir d'autres objets dans le combat : par exemple, lancer des projectiles sur l'adversaire sans cesser de croiser la lame.

Cette Forme a deux aspects : Premièrement, si elle se pratique fusionnée à une autre Forme, elle fait intervenir des pouvoirs physiques sur de nombreux enchaînements de la Forme classique, l'objectif est d'attaquer ou de se défendre de deux manières différentes : par le Sabre, et par la Force.

Deuxièmement, si la Tràkata se pratique seul, elle consiste à combattre sans dégainer le sabre : le manieur doit éviter ou repousser les attaques adverses, par des sauts, des pouvoirs physiques ou préhensifs, etc... si l'adversaire doit être neutralisé, les techniques du Tràkata viendrons le désarmer, ou l'immobiliser grâce à la Force, ou à s'approcher de lui jusqu'à le placer à portée d'attaque directe : le Sabre est alors dégainé uniquement pour porter un coup unique et précis, mortel ou non.
 
Dernière édition par un modérateur:
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
Haut